Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  Contemporaine - Le blog -

Contemporaine - Le blog -

Un espace pour "croquer" (avec un zeste de poésie, si possible) ce que le quotidien donne à vivre ou à observer de l'individu comme de la société. Série de témoignages basés sur le bon sens, la dérision et l'humour. Rire pour philosopher ou philosopher pour rire, coups de cœur ou coups de gueule, qu'importe, CONTEMPORAINE avant tout !


Devotio moderna

Publié par Outa sur 20 Septembre 2007, 16:06pm

Catégories : #coup de gueule

Il m’arrive de lire les dictionnaires sans y chercher un « sens » précis. Je feuillette sans ordre prédéfini les pages du début à la fin ou de la fin au début, de gauche à droite ou de droite à gauche au milieu, n’importe où, au hasard. Je me promène ainsi sans but comme j’aime le faire partout où je suis étrangère, pas seulement dans un dictionnaire. C’est vrai que j‘ai de moins en moins le temps de le faire, mais quel bonheur de retrouver cette vieille habitude, parfois.

Hier, j’en ai eu le temps dans la soirée et je suis tombée sur cette expression : Devotio moderna*.

Y ayant lu d’emblée la dévotion, je m’y suis arrêtée tant c’est de saison et tellementà propos, en ce 7 ramadan 1428.

 

En écrivant ce post, je me demandais dans quelle catégorie du blog le publier : dans « contemporaine » pour la neutralité, dans « en rire pour philosopher et philosopher pour rire » pour la dérision, ou dans « coup de gueule » parce que c’est un coup de gueule sous jacent depuis trop longtemps et qui n’a pas encore vraiment éclaté… !

Va donc pour un bon coup de gueule contre la dévotion!  Qu'elle soit "moderne" ou non. D’ailleurs je déteste le mot moderne : insipide, dilué, tout est moderne et rien ne l’est vraiment (sous les cieux du pays d'où j'écris quasiment toutes les enseignes affichent ce mot: "boucher moderne", "tôlier moderne", épicerie, café, hammam, mécanicien...etc.) . Ce mot est traitre, il comporte son antonyme, dès qu’on dit "moderne" on est plus dans le coup, on est ringard, désuet et insignifiant. Mais revenons à la dévotion.

La dévotion racoleuse de ce mois du jeûne, dit « saint » où rien n’est « sain » (je préfère « sacré »). Mois prétendu être, comme je le disais dans le post précédent, celui de l’abstinence et de la méditation, du pardon et du recueillement, de l’entraide et du rapprochement.

Sous prétexte de « foi » (devenue collective, sociale, officielle, pourtant par essence intime, personnelle, individuelle), c’est le mois le plus commercial, le plus « orgiaque », le plus abusif, tout y est déréglé, tout y est outrancier. On mange beaucoup , on dort très peu, on s’énerve beaucoup, on s’écoute très peu, on surveille les rythmes des voisins (tous à  table à la même heure si non c’est suspect) tout y est trop sucré, ou trop gras, ou trop lourd, ou trop quelque chose : ça va de la nourriture, aux programmes télévisés, leur prétendu humour et leur profusion d’écrans publicitaires, de la journée de travail à l’humeur des travailleurs et celle des automobilistes, des bâillements à répétition aux tonnes de pain acheté, jeté, non consommé. Quel gâchis ! Que de péchés ! Quelle désolation! Que de pitié (sans piété)! 

Et ce n’est là qu’un aperçu léger et rapide de la forme « moderne » du mois de la dévotion. C’est tellement trop, que mon coup de gueule n’a même pas éclaté. Lasse du troupeau duquel je fais partie, je ne bêle, ni ne beugle même plus, je rentre à "l'étable" à la même heure que tous, un point c'est tout.

La panse est -elle un organe important de la foi?

 

 Pour la culture générale (denrée rare pendant le mois « saint ») voici la définition de LAROUSSE qui a inspiré ce post:

*Devotio moderna ou Dévotion moderne, mouvement ascétique et mystique né à la fin du XIVes. aux Pays-Bas, et qui chercha à promouvoir une spiritualité accessible à tous, appuyée sur la méditation de la Passion du Christ. Elle a été illustrée par l'Imitation de Jésus-Christ.(Larousse)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents