Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  Contemporaine - Le blog -

Contemporaine - Le blog -

Un espace pour "croquer" (avec un zeste de poésie, si possible) ce que le quotidien donne à vivre ou à observer de l'individu comme de la société. Série de témoignages basés sur le bon sens, la dérision et l'humour. Rire pour philosopher ou philosopher pour rire, coups de cœur ou coups de gueule, qu'importe, CONTEMPORAINE avant tout !


«Gentille » est insipide !

Publié par Outa sur 30 Septembre 2006, 13:15pm

Catégories : #coup de gueule

«Petite gueule d’ange», «petite gueule d’amour» comme vous souffrez ! Vous êtes étiquetés à vie en «gentils».

Les opinions, tranchées ou non, sont inacceptables quand elles viennent de vous. Les colères, non plus, justifiées ou non, d’ailleurs. Les exigences, petites ou grandes, encore moins. Les extravagances mêmes passagères et légères, ce n’est pas vous. Les réactions épidermiques aux phénomènes de société vous sont interdites, vous êtes nés pour vous fondre dans la masse,  dans le troupeau des « beni oui oui ». Sortir du troupeau peut se comprendre chez « les gueules marquées », « les visages ingrats », « les fortes gueules », mais pas vous, non… ! Pas vous, avec votre petite gueule si « gentille » ou alors vous êtes un sacré hypocrite qui « cache bien son jeu » et l’on réagira à la moindre de vos réactions, qu’elle soit légitime ou non, peu importe, venant de vous, elles sont toutes « inadmissibles » (à en croire votre petite gueule d’ange) par des maximes du style « il faut se méfier de l’eau qui dort ».Sauf que l’eau qui dort est une eau qui vit, et vous, vous avez droit à la vie. Une vie authentique, dans laquelle vous êtes authentiques. Pas à l’image d’une vie où vous figurez comme une image.

 

Espèce de « sage comme une image »! Vous êtes nés pour qu’on ne vous regarde pas. Ou alors que de temps en temps et juste comme ça, comme on regarde une image, pour le « plaisir des yeux ». Si jamais vous vous exprimez ou vous gueulez, ou vous exigez, si vous montrez que vous vivez, que vous respirez, la surprise est si forte que vous tombez illico presto sous le coup du « délit de faciès ».Vous n’avez pas à porter cette gueule, si vous vous voulez qu’on vous perçoive avec égard, si vous voulez être écoutés et regardés (au fait, dans «regard», y a-t- il «égard» ou «garde»?). Oui « délit de faciès », comme d’autres peuvent être victimes de la même accusation s’ils sont trop noirs par rapport à la majorité ou trop barbus ou trop balafrés ou pas assez lavés ou pas assez blancs ou pas assez pressés et qu’ils n’ont pas à être là où ils sont, ou tout simplement qu’ils n’ont pas à « être » tout court.       

 

 

«Petite gueule d’ange » « petite gueule d’amour » du monde entier, sachez-le :

 la fée qui s’est penchée sur votre berceau était mal intentionnée. Réagissez !

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
...et quand ils parlent on leur dis : "la parole est d'argent, le silence et dors"
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents