Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  Contemporaine - Le blog -

Contemporaine - Le blog -

Un espace pour "croquer" (avec un zeste de poésie, si possible) ce que le quotidien donne à vivre ou à observer de l'individu comme de la société. Série de témoignages basés sur le bon sens, la dérision et l'humour. Rire pour philosopher ou philosopher pour rire, coups de cœur ou coups de gueule, qu'importe, CONTEMPORAINE avant tout !


RÉVEILS

Publié par contemporaine sur 13 Novembre 2015, 09:40am

Catégories : #coup de coeur

Les réveils tranquilles ne s'inventent pas.

Ils sont la récompense de l'âge,

Le couronnement d'un parcours,

D'un cheminement, long ou non, fait pas à pas.

Loin de tous les adages sages,

On n'a pas l'âge de ses artères.

On a la force de ses désirs,

Celle de ses rêves et de ses amours.

On a le patin de ses illusions passagères

On a la conscience de ses expériences,

Pas celle des sciences.

Loin de tous les adages sages

On ne vit pas qu'une fois.

On vit autant de fois que l'on agit

On vit autant de fois qu'on a foi,

Qu'on a à nouveau foi en la vie.

L'âge en ans, quelle importance?

Pourvu qu'on ait l'âge suffisant.

Celui suffisant pour avancer paisiblement

Celui suffisant pour faire de la peur

Un levier, un puissant moteur,

Celui suffisant pour n'avoir rien à prouver

Celui suffisant pour n'avoir rien à cacher

Celui suffisant pour avoir sa propre sagesse

Celui suffisant pour rire le plus souvent

En son âme et connaissance,

Celui suffisant pour enfin rendre visite à ses échecs

Et leur offrir de subtils bouquets de tant de réussites,

Parfois si importantes parce que si petites.

Oui, qu'importe l'âge en ans

Pourvu qu'on ait l'âge suffisant

Pour reconnaître au moindre détour

Les innombrables visages de l'amour :

Celui qui se présente comme un refuge.

Celui éphémère et renouvelé

Qui, tel un soleil à son coucher,

Disparaît et revient inlassablement en paix.

Celui qui, tel un soleil à son lever,

Réchauffe, éclaire, promet, projette et reflète

Des rêves, des désirs, des envies, des fêtes en tête,

Traverse les nuages comme autant de doutes,

Mélange différemment les couleurs pour qu'on y goûte.

Oui, les réveils tranquilles ne s'inventent pas.

Naturellement , ils s'invitent.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents