Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  Contemporaine - Le blog -

Contemporaine - Le blog -

Un espace pour "croquer" (avec un zeste de poésie, si possible) ce que le quotidien donne à vivre ou à observer de l'individu comme de la société. Série de témoignages basés sur le bon sens, la dérision et l'humour. Rire pour philosopher ou philosopher pour rire, coups de cœur ou coups de gueule, qu'importe, CONTEMPORAINE avant tout !


Myanmar

Publié par Outa sur 4 Octobre 2007, 16:33pm

Catégories : #contemporaine

4 octobre 2007: la liberté s'écrit en un seul post pour tous les blogs dans toutes les languesBirmanie, en birman Myanmar, en angl. Burma, État de l'Indochine occidentale, groupant en une fédération l'anc. Colonie anglaise de Birmanie et sept États «périphériques » peuplés de minorités ethniques (20 % au total de la population) 678 000 km2 ; 43 500 000 h. (Birmans). 
CAP. Rangoon. 

LANGUE : birman. 
MONNAIE : kyat.

Géographie
Située dans le domaine de la mousson, la Birmanie est un pays presque exclusivement agricole, notable producteur de riz ; la culture en est répandue surtout dans le delta de l'Irrawaddy, au débouché de la grande dépression centrale, qui est le cœur du pays. Les autres cultures, vivrières ou commerciales (coton, arachide, thé, hévéa), sont secondaires. L'exploitation de la forêt (teck, bambou) est la principale ressource (avec l'opium) des régions du pourtour, montagneuses, entaillées par les vallées de la Chindwin, de l'Irrawaddy et de la Salouen.

Histoire
Les royaumes des Thaïs (Chan), des Môn et des Birmans.

832 : la civilisation très ancienne des Pyu disparaît sous les coups de tribus thaïes.

IXe s. : les Môn instaurent en Basse-Birmanie le royaume de Pegu et les Birmans venant du Nord-Est atteignent la Birmanie centrale.

XIe s. : ils y constituent un État autour de Pagan (fondée en 849) qui succombe sous les coups des Sino-Mongols puis des Chan (1287-1299).

1347-1752 : les Birmans recréent un royaume dont la capitale est Toungoo.

1539-1541 : ils conquièrent le territoire môn et contrôlent après 1555 la région que gouvernait depuis 1364 la dynastie chan d'Ava.

1752 : les Môn s'emparent d'Ava et mettent fin au royaume de Toungoo.

1752-1760 : Alaungpaya reconstitue l'Empire birman.

1816-1824 : celui-ci s'agrandit du Manipur et de l'Assam, que les Britanniques lui reprennent en 1826. 1852-1855 : ces derniers conquièrent Pegu et annexent la Birmanie à l'empire des Indes.

1942-1948 : envahie par les Japonais (1942), reconquise par les Alliés en 1944-45, la Birmanie accède à l'indépendance (1948).

La Birmanie indépendante.

1948-1962 : U Nu, Premier ministre de l'Union birmane (1948-1958; 1960-1962), est confronté à la guerre civile déclenchée par les communistes et à la rébellion des Karen (1949-1955).

1962 : le général Ne Win prend le pouvoir, met en place un parti unique et engage le pays dans la construction du socialisme. Mais les rébellions ethniques reprennent et les tensions entre les minorités hindouiste, musulmane, chrétienne et la majorité bouddhiste demeurent.

1981 : Ne Win est remplacé par le général San Yu à la tête de l'État mais conserve la réalité du pouvoir.

1988 : Ne Win et San Yu démissionnent de leurs fonctions ; l'opposition au pouvoir militaire s'étend et réclame la démocratisation du régime.

1990 : l'opposition remporte les élections mais les militaires gardent le pouvoir.

1992 : la junte au pouvoir est condamnée à l'unanimité par l'O.N.U. pour sa politique répressive.

1995 : une décrispation s'amorce avec la libération d'Aung San Suu Kyi, leader de l'opposition.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents