Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  Contemporaine - Le blog -

Contemporaine - Le blog -

Un espace pour "croquer" (avec un zeste de poésie, si possible) ce que le quotidien donne à vivre ou à observer de l'individu comme de la société. Série de témoignages basés sur le bon sens, la dérision et l'humour. Rire pour philosopher ou philosopher pour rire, coups de cœur ou coups de gueule, qu'importe, CONTEMPORAINE avant tout !


Les « nases » communicants.

Publié par contemporaine sur 2 Mai 2008, 17:45pm

Catégories : #profession com

 

Je lance une info par là, je le retrouve par ci. Je trouve un mot par ci je rebondis dessus par là. Je découvre une image, je la garde pour moi et elle m’est envoyée par un prétendu ami que je ne connais même pas. Je reçois un courrier, je suis dans une liste de destinataires totalement étrangers à ma vie.
La télé reprend des infos tout droit sorties des blogs, les blogs réécrivent les journaux, les journaux éditent ce que le net diffuse, l’origine des photos et des vidéos est diffuse. Le net rediffuse la télé, la télé vous invite sur le net. Les satellites recrachent sans répit, par tous les trous de la terre qui le veulent bien, tout  ce qu’on leur balance sans retenue, en continu à partir des 4 points cardinaux pour dire au monde, en face, ces 4 vérités.

«Société» pompeusement appelée «de l’information» depuis peu, «village planétaire» dit-t-on, joliment, aussi pour désigner la partie du monde qui partage les mêmes nouvelles technologies dites de l’information et de la communication ("village", que c'est charmant!  On dirait "la petite maison dans la prairie").
On communique beaucoup, on communique vite, on communique autrement, on communique tout le temps, on partage mots, sons et images, on retrouve de vieux camarades, on fait connaissance avec les inconnus issus d’un voisinage qui est là pourtant depuis longtemps, tout simplement parce que c’est la volonté de Seigneur Web, (ainsi soit-il),  ou, tout bêtement, parce que le mot-clé que vous avez sélectionné est le nom de votre cité.
On traverse la toile dans un foisonnement d’idées mûries et moins muries, de bobards et de vérités, d’images truquées et d’images vraies, on passe de l’intimiste au généraliste, on croise des lapalissades et on tombe sur du hautement confidentiel. On trébuche sur du pas très catholique, on grimace. On se fait peur par des rumeurs soigneusement abandonnées aux détours de sites pas sécurisés. On se relève, on  reprend en main ses émotions et on avance. Attention ! Nous sommes dans le tunnel (factice) des horreurs (réelles) d’une fête foraine qui se prend au sérieux…

Attention les « nases » accrochez-vous !

 

P.S. : confidence : J'en ai eu le vertige, voilà pourquoi j'ai déserté mon blog. J'y reviens aujourd'hui sans trop savoir pourquoi... Les voies du Seigneur Web sont impénétrables...  Quoi? M’aurait-il à ce point « évangélisée »? Au secours, lâchez-moi, je ne suis qu'une mécréante du net! 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
convergence des médias et divergence des esprits
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents