Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  Contemporaine - Le blog -

Contemporaine - Le blog -

Un espace pour "croquer" (avec un zeste de poésie, si possible) ce que le quotidien donne à vivre ou à observer de l'individu comme de la société. Série de témoignages basés sur le bon sens, la dérision et l'humour. Rire pour philosopher ou philosopher pour rire, coups de cœur ou coups de gueule, qu'importe, CONTEMPORAINE avant tout !


"La vie-à-vie"

Publié par contemporaine sur 16 Juin 2015, 07:44am

Les matins qui reviennent,

Ne sont jamais pareil.

Ces matins, pourtant, sont tous têtus.

Leur tête est pleine de divine poésie.

Les faits de la veille,

Les faits de tout ordre,

Les faits du tout désordre,

Les faits, ceux infiniment beaux

Comme ceux ineffablement laids

Les sanglants, les paisibles

Les violents, les tendres,

Les faits, pourtant, réputés butés

Les faits sont solubles dans la poésie.

La poésie ?

Oui, pas celle qu’on écrit.

La poésie qui se vit.

Divine.

Celle qui ne pourra jamais

Etre muselée ou assassinée.

Celle qui, depuis la nuit des temps,

Tel un cœur sain,

Rythme, infailliblement, l’univers.

L’aube claire qui revient, inlassablement,

Panser toutes les parties du monde

Blessées, insultées,

La veille, par le peu puissant Homme.

La douce lumière et sa brise rose se déploient

Pour couvrir et apaiser les foyers brulants

Allumés dans la nuit par les obscurs démons de la haine.

Le merle joyeux se pose,

Comme à l'accoutumée

A l'heure du café, sur le palmier

Encore frais de rosée.

L'entendez-vous chanter?

Le bout du bec de son chant

Soigne et « acupuncture »

Les points de peine et de rupture

D’un univers maltraité.

Et la fourmi !

La fourmi, pourtant,

Reprend son travail de titan.

La graine, elle, s’entête à croître.

L’œuf, lui, dans sa coquille, réclame la vie.

La mer, reine, s’étale à son aise et taquine les cieux

Au-delà des illusoires limites bleues,

Cet azur horizon de nos humbles perceptions.

Cessez donc vos bruits et vos cris !

La "haine-à-mort" a encore frappé,

Alors, laissez faire LA VIE !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents